Légale

Réclamation: L'Etat français et la question des réparations

Un procès a été intenté contre l'Etat français concernant la question des réparations pour l'esclavage, s'appuyant sur la loi Taubira.

Le boycott de la Maison de Parfum Guerlain

En octobre 2010, Jean-Paul Guerlain (le dernier maître parfumeur de la dynastie Guerlain) a été accusé de racisme après avoir déclaré, lors d'une interview télévisée durant laquelle il a été interrogé sur la création de son parfum Samsara (France 2) : "Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre.

Procès: Jean-Sébastien Vialatte

Le 13 mai 2013, à la suite des incidents qui se sont déroulés à Paris après la victoire du Paris-Saint- Germain, Jean-Sébastien Vialatte, ministre du parti de droite l’UMP a déclaré sur Twitter que: 'Les casseurs sont sûrement des descendants d’esclaves ils ont des excuses #Taubira va leur donner des compensations’. Cette remarque est liée à la polémique concernant le discours de François Hollande le 10 mai, lors de la commémoration de l'esclavage, la traite négrière et de leurs abolitions.

Procès: Pascal Sevran

Le 2 décembre 2006, dans une interview avec journal régional de Nice Var-Matin, Pascal Sevran, un présentateur de TV pour France 2, a répondu à des questions en rapport avec une phrase qui a fait polémique, parue dans son dernier livre Le Privilège des Jonquilles dans lequel il avait écrit : "La bite des Noirs est responsable de la famine en Afrique". Sevran a déclaré au journal : "Et alors? C'est la vérité ! L'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire.

Procès: Georges Frêche et Ségolène Royal

Le 17 novembre 2006, le ministre du Parti Socialiste (PS), Georges Frêche, a fait polémique après un commentaire sur la composition ethnique de l'équipe française de football. Il a déclaré que "Dans cette équipe, il y a neuf Blacks sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais là, s'il y en a autant, c'est parce que les Blancs sont nuls. J'ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze Blacks. Quand je vois certaines équipes de foot, ça me fait de la peine".

Procès: Nicolas Bedos

Le 7 janvier 2013, l'association Collectifdom a déposé une plainte officielle contre l'humoriste Nicolas Bedos pour insultes racistes, suite à la publication de deux articles en ligne pour l'hebdomadaire Marianne. En automne 2012, Bedos est allé en vacances en Guadeloupe et a puisé dans cette expérience pour écrire deux articles, publiés les 9 et 18 décembre 2012. Ils étaient intitulés "Indolence insulaire" et "Un voyage en Chirac".

Olivier Pétré-Grenouilleau et "Liberté pour l'histoire"

Après un entretien le 2 juin 2005 avec le Journal du dimanche, l'historien Olivier Pétré-Grenouilleau, auteur de Traites négrières, essai d'histoire globale, a été accusé de révisionnisme historique par l'association Collectifdom. En réponse à une question concernant l'antisémitisme de l’humoriste Dieudonné (désormais discrédité), Pétré-Grenouilleau a constaté que "Cela dépasse le cas Dieudonné. C'est aussi le problème de la loi Taubira qui considère la traite des Noirs par les Européens comme un 'crime contre l’humanité', incluant de ce fait une comparaison avec la Shoah.