Association des Amis du Général Dumas

Président / Directeur: 
Claude Ribbe
Adresse: 
71, rue des Saints-Pères
75006 Paris
France
Date d’enregistrement : 
Wednesday, June 28, 2006
Détails d’enregistrement: 

Davantage d'informations sont disponibles sur le site du Journal Officiel

Statut: 
Actif
Type: 
Commémoratives
Culturelles
Mémorielles
Justice sociale
Portée: 
Régionale/ locale: Une organisation ou association de plus petite taille, centrée sur des activités locales/ régionales
Aperçu historique: 

L'association des Amis du Général Alexandre Dumas a été créée en 2006 par l'historien, écrivain et philosophe Guadeloupéen Claude Ribbe, à l’occasion du 200e anniversaire de la mort du général Dumas. Le but de l'association est de faire émerger la figure du général Dumas dans l’histoire de France, afin de reconnaître son rôle majeur dans la construction de la Nation française.

En effet, il est le premier général ayant des origines afro-antillaises de l'armée française. Né esclave, il s'est illustré dans les guerres révolutionnaires pour défendre la République naissante d'un retour à la Monarchie. Reconnu par le Bonaparte d'avant le rétablissement de l'esclavage, Dumas proteste cependant contre l’exécution de 4000 prisonniers après la prise de Jaffa, ce qui ne manque pas de voir un fossé se creuser entre les deux hommes. En 1802, victime de l'épuration raciale de l'armée au moment de l'insurrection de Saint-Domingue, il fut déstitué de son grade de général de division et privé de toute pension par Napoléon Bonaparte.

 

Depuis 2002, l’association des Amis du général Dumas se bat pour que la Légion d’honneur, créée par Napoléon Bonaparte le 19 mai 1802 - la veille du rétablissement de l’esclavage - soit décernée au général Dumas, soit à titre posthume (après modification de la réglementation en vigueur) soit de manière symbolique, le Président de la République, grand-maître de l’ordre national de la Légion d’honneur, déclarant solennellement que le général Dumas est membre de droit de cette institution depuis sa création. Les présidents de la République Chirac et Sarkozy, saisis à maintes reprises par l’association du général Dumas au sujet de la Légion d’Honneur, ont catégoriquement refusé de faire droit à cette demande, pourtant appuyée par les élus PS et UMP de l’Aisne et soutenue par une pétition ayant recueilli plus de 6000 signatures.

L'Association des Amis du Général Dumas est également à l'origine de diverses initiatives ayant donné lieu à la réalisation et à l'inauguration de lieux de mémoire.

Une statue avait été érigée en 1912 dans le XVIIe arrondissement de Paris, mais fut détruite par les nazis durant la seconde guerre mondiale. En 2002, suite à la demande de Claude Ribbe, le conseil de Paris a voté à l’unanimité une résolution tendant à installer un monument en remplacement du monument vandalisé, place du général-Catroux à Paris.

Le 26 février 2006, à l’occasion du bicentenaire de la mort du général Dumas, l’Association des amis du Général Alexandre Dumas a fait installer  une plaque commémorative à Villers-Cotterêts, sur la façade de la maison où le Général Dumas est mort. Cette plaque fut donc désignée comme lieu de mémoire pour la commémoration annuelle du 10 mai, date nationale de la commémoration de l'esclavage.

Cette commémoration a donc été célébrée tous les ans à partir du 10 mai 2006 devant la plaque du 41 de la rue du général-Mangin en présence du préfet et de la municipalité. Bien que cette tradition ait été maintenue durant 8 années consécutives, le nouveau maire FN élu en 2014, Franck Briffaut, annonça qu'il souhaitait rompre avec cette tradition. En réponse à cela, l'Association des Amis du Général Dumas annonça dans un communiqué du 24 avril 2014 qu'elle prendrait désormais en charge l'organisation de la commémoration.

A l'initiative de de l'Association des amis du général Dumas, une sculpture à sa mémoire intitulée "Fers" fut également inaugurée par Bertrand Delanoë le 9 avril 2009, place Malesherbes à Paris. Réalisée par Driss Sans-Arcidet, elle évoque l’esclavage par d’immenses fers brisés.
 

Source: Site internet de l'Association des Amis du Général Dumas, et site internet de Claude Ribbe

Résumé des objectifs: 

Les objectifs de l'Association des Amis du Général Dumas sont les suivants:

  • Faire connaitre la vie du général Thomas-Alexandre Davy de La Pailleterie dit Alexandre Dumas (1762-1806), figure emblématique issue de l’esclavage, général républicain d’origine africaine par sa mère, né esclave à Saint-Domingue (République d’Haiti), mort libre à Villers-Cotterêts (Aisne)
  • Honorer et défendre sa mémoire, au regard notamment de ses origines africaines et de la condition d’esclavage qui fut la sienne dans sa jeunesse
  • Honorer et défendre la mémoire de sa famille : ascendants, descendants ou collatéraux
Mots-clés: 
Commémoration
Excuses officielles
Haïti
Projet commémoratif
Mémoires de l’esclavage
Ancêtres esclaves
Justice sociale