Collectif pour la semaine de la mémoire de l’esclavage de Saint Quentin en Yvelines

Abréviation: 
CSME-SQY
Président / Directeur: 
Mesaac MAKPANGOU
Adresse: 
3, rue de Quiberon
78180 Montigny-le-Bretonneux
France
Téléphone: 
International: +33 6 59 79 95 99 (mobile); National: 06 59 79 95 99 (mobile)
Date d’enregistrement : 
Thursday, April 7, 2011
Détails d’enregistrement: 

Davantage d'informations sont disponibles sur le site du Journal Officiel.

Statut: 
Actif
Type: 
Commémoratives
Communautés/sociales
Culturelles
Littérature
Défense de droits citoyens
Educationnelles
Justice sociale
Portée: 
Régionale/ locale: Une organisation ou association de plus petite taille, centrée sur des activités locales/ régionales
Aperçu historique: 

D'après leur site Web, le Collectif pour la Semaine de la Mémoire de l’Esclavage de Saint Quentin en Yvelines (CSME-SQY) est une association à but non lucratif, régie par la loi du 1 juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. CSME-SQY est ouvert à toutes les associations de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines ainsi qu’à tous les humanistes qui s’inscrivent dans cette démarche commémorative et pédagogique.

CSME-SQY a pour objet l’organisation chaque année des manifestations de commémoration de la mémoire de l’esclavage sur l’agglomération de Saint Quentin-en-Yvelines, et ce, dans le cadre du décret n°2006-388 du 31 mars 2006 fixant au 10 mai de chaque année la journée de "commémoration de la mémoire de la traite négrière, de l’esclavage des noirs, et de ses abolitions" en France Métropolitaine.

Résumé des objectifs: 

Les objectifs de CSME-SQY sont les suivants:

  • Organiser la semaine de la mémoire de l’esclavage de saint Quentin en Yvelines, chaque année du 4 au 10 mai
  • Maintenir vivante la mémoire de la traite négrière et de l’esclavage afin que plus jamais cela ne se reproduise
  • Informer et sensibiliser nos concitoyens de l’histoire de la traite négrière et de l’esclavage des noirs ainsi que de son impact sur les comportements d’aujourd’hui
  • Rendre hommage aux personnes anonymes ou connues qui ont lutté et souvent ont sacrifié leur vie pour rendre possible l’abolition de l’esclavage des noirs
  • Partager le legs de cette histoire sur le plan artistique, culturel, littéraire et des traditions
  • S’interroger sur les voies et moyens d’aller de l’avant, aussi bien au niveau individuel que collectif, sans occulter ce pan de l’histoire qui a duré plus de trois siècles et a affecté trois continents.
Mots-clés: 
Anti-discrimination
Antiracisme
Commémoration
Crimes contre l’humanité
Mémoires de l’esclavage
Patrimoine
Reconnaissance
Ancêtres esclaves
Solidarité