Le boycott de la Maison de Parfum Guerlain

En octobre 2010, Jean-Paul Guerlain (le dernier maître parfumeur de la dynastie Guerlain) a été accusé de racisme après avoir déclaré, lors d'une interview télévisée durant laquelle il a été interrogé sur la création de son parfum Samsara (France 2) : "Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé mais enfin…" C’est cet événement qui a conduit à la création du Collectif / Brigade Anti-Négrophobie, un mouvement de défense des droits de l'homme et des valeurs républicaines, notamment lorsque les personnes concernées sont des citoyens racialisés en tant que noirs. La première action du Collectif / Brigade Anti-Négrophobie fut de manifester devant la boutique phare de Guerlain sur les Champs-Élysées, avec des manifestants portant les caractéristiques t-shirts noirs et blancs portant le logo de la Brigade Anti-Négrophobie. Ces manifestations publiques très visibles ont attiré l’attention des médias et ont non seulement réussi à endommager la réputation internationale de Guerlain, mais également à obtenir qu’un magasin Guerlain n’ouvre pas à Montpellier. Plus tard, Guerlain fut condamné à une amende de €6000, et la maison de parfum présenta des excuses publiques.

Liens vers les associations ( collaborations ): 
Start date: 
2010CE Oct
Résultat: 
La réputation internationale de Guerlain fut endommagée; un nouveau magasin n'ouvrit pas à Montpellier; Jean-Paul Guerlain paya une amende et des excuses publiques furent présentées