Mémorielle

(Non-)Participation à la cérémonie du 10 mai

Le Collectif / Brigade Anti-Négrophobie a tenté à plusieurs reprises de participer à la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions qui a lieu le 10 mai chaque année depuis 2006. Le 10 mai 2011, sous Sarkozy, le Collectif / Brigade Anti-Négrophobie a été expulsé de force du Jardin du Luxembourg par la police. La raison de leur expulsion était le port de leurs T-shirts, portant le logo noir et blanc emblématique de l'association.

Olivier Pétré-Grenouilleau et "Liberté pour l'histoire"

Après un entretien le 2 juin 2005 avec le Journal du dimanche, l'historien Olivier Pétré-Grenouilleau, auteur de Traites négrières, essai d'histoire globale, a été accusé de révisionnisme historique par l'association Collectifdom. En réponse à une question concernant l'antisémitisme de l’humoriste Dieudonné (désormais discrédité), Pétré-Grenouilleau a constaté que "Cela dépasse le cas Dieudonné. C'est aussi le problème de la loi Taubira qui considère la traite des Noirs par les Européens comme un 'crime contre l’humanité', incluant de ce fait une comparaison avec la Shoah.

Prix Littéraire FETKANN! (Cifordom)

En 2000, l'association Centre d’Information, Formation, Recherche et Développement pour les Originaires d’Outre-Mer (Cifordom) a organisé un festival littéraire appelé FETKANN, ou la "fête de la canne à sucre" en mémoire de l'histoire de l'esclavage français et des champs de canne à sucre. Le premier festival a eu lieu à Grigny (Ile-de-France) et a été soutenu par le conseil général de l'Essonne et le ministre français des départements d’Outre-Mer.

150ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage et marche du 23 mai 1998

Au lendemain du 150ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage plus d'une centaines d'associations et d'individus ont répondu à un appel visant à organiser un événement pour honorer les anciens esclaves et marquer l'occasion de manière formelle. Ils formèrent le 'Comité pour une Commémoration Unitaire du Cent cinquantenaire de l’Abolition de l’Esclavage des Nègres dans les Colonies Françaises', ou CCUCAENCF, sous la présidence de Serge Romana (le président actuel de l'association Comité Marche du 23 mai - CM98).

Place Victor Schoelcher et statue érigée en hommage à Toussaint Louverture à Massy

En 1989, à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française, un square de la ville de Massy (Ile-de-France) fut baptisé du nom de Victor Schoelcher, abolitionniste français à l'origine du décret qui mit fin à l'esclavage le 28 avril 1948. Une statue de Toussaint Louverture fut également inaugurée dans le square. Toussaint Louverture était le révolutionnaire haïtien qui libéra Haïti de la France et du système esclavagiste, obtenant l'indépendance en 1804, faisant ainsi d'Haïti la première république noire.